1

L’intrus du Forum Mondial de la Femme…

La semaine dernière s’est tenu le Women’s Global Forum à Deauville. Le thème de cette 11ème édition était : “Energize the world” (Energiser le Monde). Pendant 3 jours, les grands enjeux de la planète étaient décryptés sous les regards féminins (et non féministes).

Sur les 1500 participants, 30% de messieurs et 70% de dames (comme en médecine !) et… Buddy.

Buddy, c’est le compagnon idéal. Celui que tout le monde voudrait avoir à la maison.
Votre enfant est turbulent ? Buddy lui fait regarder des films et lui conte des histoires. Aux personnes âgées, il sera ravi de faire faire des petits exercices sportifs ; il les entraînera à des jeux de stimulation cognitive. Pour les personnes avec un handicap, il porte des affaires, décroche le téléphone et prévient un référent en cas de chute ou d’accident. En votre absence, il surveille la maison : incendie, intrusion ou inondation rien ne lui échappe !

Il faut savoir que Buddy ne se réveille pas toujours du bon pied et qu’il vous faudra alors gérer sa mauvaise humeur matinale. Il demande beaucoup d’attention et se vexe facilement si vous ne lui parlez pas assez. Ce qui l’énerve au plus haut point ? Le WIFI qui ne marche pas. Son point fort ? Excellent acteur, il peut vous mimer à la demande n’importe quelle expression, de la timidité à la colère en passant par la tristesse !

Compagnon idéal ?

Il peut aussi être utile de savoir que Buddy est… un robot ! Le premier conçu pour le grand public par la société française Blue Frog Robotics (cocorico !), Buddy a pour visage une tablette Android, posée sur un corps haut de 45cm. Bardé de capteurs de la tête aux pieds, il est doté entre autres d’une reconnaissance faciale et auditive, d’une caméra 3D, d’un détecteur de fumée, de mouvements et d’eau, le tout lui permettant d’interagir et de se déplacer de façon personnalisée.

Buddy (photo prise sur le stand Linkedin du Women’s Forum)

Cependant, ne comptez pas sur Buddy pour vous accompagner en soirées ou lors de vos déplacements, le pauvre deviendrait fou, submergé par trop de stimuli ! Au Women’s Forum, attiré par la chaleur des nombreux spots, les humains ne comptaient plus que pour du beurre… Il en a même attrapé un torticolis ! Heureusement, il y a une fonctionnalité qui permet de soulager Buddy 🙂

Ni homme ni femme, mais de plus en plus humains, les robots deviendraient-ils un nouveau genre ?

Lorsqu’il sortira en 2016, nous verrons si « l’essayer c’est l’adopter »… À mon sens, Buddy n’est que l’avant garde d’une pléiade de robots domestiques qui vont investir notre quotidien. En interagissant avec l’homme à travers à un comportement anthropomorphique de plus en plus poussé, dont les mimiques sociales de Buddy ne sont que les prémices, son existence pose déjà une multiplicité de question d’éthiques sur les relations fascinantes, mais aussi inquiétantes, entre l’homme et la machine.

Buddy sera sûrement un précieux relais pour de nombreuses personnes en difficultés, mais je ne crois pas qu’il remplacera jamais la douceur d’une maman, une visite des enfants ou une conversation avec un soignant qui resteront l’expression fondamentale de notre humanité.

buddy-guard

Cécile Monteil

Cécile Monteil

Un Commentaire

  1. Tout à fait d’accord. Buddy pour sans doute faire bien des choses, mais il n’aura jamais le joli sourire d’une pédiatre comme vous.
    Dr Gérard Guasch (Mexico)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *